LES ARCHIVES

Le trésor des chartes, situé au premier étage du château, contient plusieurs milliers de pièces d’archives et couvre huit siècles d’histoire, du XIIIè à nos jours. Y sont regroupés des documents provenant pour l’essentiel du château de Montmirail dans la Marne, mais aussi de ceux de la Roche-Guyon dans la Val d’Oise, de Liancourt dans l’Oise, de Verteuil et de La Rochefoucauld même en Charente.

Dans chacune de ces propriétés, les La Rochefoucauld disposaient d’un dépôt d’archives, qu’on appelait, sous l’Ancien Régime, un « trésor des chartes ».

Ces archives étaient régulièrement regroupées, triées, collationnées et répertoriées par des commis aux écritures ou des officiers seigneuriaux. La tourmente révolutionnaire et les partages successifs ne sont donc pas venus à bout de l’ensemble des copies réalisées aux XVIIè et XVIIIè siècles. Ces archives sont très diverses. Leur forme d’abord : papier ou parchemin, pièces isolées ou liasses, parfois chartriers reliés. Le fonds, ensuite : certaines relèvent indiscutablement d’archives seigneuriales classiques, d’autres sont des pièces produites à l’occasion de procès, d’autres enfin touchent aux affaires d’Etat, les La Rochefoucauld ayant exercé de hautes fonctions sous l’Ancien Régime. Les plus touchantes sont les correspondances privées, notamment celles des hommes et des femmes de lettres de leur temps.